Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/morglafceu/www/ailleurs/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 2494
2013 | Réseau d'Ailleurs

2013

Bon, en 2013, on était nombreux, plus nombreux que prévu. Du coup ça a été galère de faire émerger une véritable parole commune ou un quelconque compte-rendu. Pour autant l’édition des rencontres fut riche et fertile comme jamais et a débouché sur de nombreuses actions et initiatives dans l’année qui a suivi.

Ici quelques notes prises par les participants.

Et ci-dessous la trace du programme prévu.

*1er et 2 mai :*

Arrivée des premiers (ceux qui veulent), organisation du lieu, ravitaillement, repérages etc.

*Vendredi 3 Mai :*

*Matin :*

– Accueil des participants et lancement. Rappel du souffle écrit lors des 1res Rencontres
– Un réseau de collectifs : À quel besoin répond-il ? Comment on le crée, on l’élargit, on le fait vivre au delà de ces rencontres annuelles. Quels intérêts, quelles bases communes ? Quels enjeux ?

*Après-midi :*

– Réflexions sur la pratique d’un cinéma indépendant, replacé dans le contexte d’une économie en crise et de changement de paradigme. De l’économie consumériste à l’économie contributive, quelles sont les pratiques innovantes permettant d’inventer un cinéma réellement alternatif ?
– Comment allier les exigences ethiques, les valeurs du libre etc, avec le besoin de vivre de nos métiers ? Des envies de passage en Société Coopérative émergent, comment franchir ce pas sereinement ?

*Soir :*

Concert !

*Samedi 4 Mai :*

*Matin :*

– Le crowdfunding/crowdsourcing : Introduction du sujet par Nicolas Dehorter (auteur d’un guide du crowdfunding) et Camille Harang (Yooook, Traceparent, dans le contexte français). Tables rondes. Synthèses et conclusions par les mêmes.

*Après midi : *

– Les plateformes de financement et plateformes de diffusion (questions des licences et de la diffusion alternative)

*Dimanche 5 Mai :*

*Matin :*

La question de la diffusion. 2 Axes de débats :

– Comment éviter les cercles fermés constitués seulement de spectateurs initiés. Comment atteindre un plus public plus large très « loin » du cinéma « alternatif » ?
– Rompre avec les codes de projection classique. Sortir de la salle obscure. Faire de la projection un évènement humain, chaleureux, une fête…

*Après-midi :*

– Les logiciels de projection libres.
– La post-production libre. (Présentation de Lightworks)
– Synthèse, conclusion du we et départ pour ceux qui veulent/peuvent pas rester plus.